Accueil > Actualités > Résidence du 18 au 22/02

Résidence du 18 au 22/02

Bacchante(s)

mercredi 6 mars 2019, par Frédérique Thillaye

COLLECTIF VECTEUR

Pour cette nouvelle création dansée, nous voulons évoquer l’émancipation d’un individu et questionner la féminité sous toutes ses formes. Pour cela, nous avons puisé dans nos souvenirs personnels et dans notre intimité en tant que femme. Entre mémoire individuelle et mémoire collective nous avons rêvé à la femme que nous souhaiterions être et à celle à laquelle nous aspirons.

Qu’est-ce que la féminité ? çà veut dire quoi "être une femme" aujourd’hui ? Il s’agit de parler de La femme, des femmes. Nous. Vous.

Parlons de celles qui cherchent constamment à appartenir à une communauté, celles qui ne trouvent pas leur bonheur dans la maternité, celles qui se sentent obligées de rentrer dans une norme, celles qui aiment séduire, celles qui veulent rester inconnues, celles qui se laissent happer par leur quotidien.

Qu’en est-il de nos cycles ? Des cycles de notre vie et de notre corps ? Être fille, être femme, être mère. Nous sommes constamment en transformation. Cette métamorphose modifie notre métabolisme. Les limites de notre corps quotidien créent une tension très forte contre ces modifications. Accueillir ces changements vers une émancipation de notre corps et de notre esprit. Une réappropriation.

Ces trois femmes représentent toutes les femmes. Elles sont là. Elles s’émancipent et deviennent des Bacchantes sans se soucier du regard d’autrui. Elles dépassent les limites de leur corps quotidien pour aller vers un corps extra-quotidien. Elles passent du corps plastique au corps animal dans une danse de la transe, une "transcendance".